Archives par mot-clé : thèse de sociologie

“Cher journal de terrain…” #1

 

Premier jour d’observation d’audience :

"La séance est ouverte. Vous pouvez vous asseoir."
- Impression d'une machine bien réglée
- 1 monde de mecs
- Mise en scène/impression que les jeux sont déjà faits
-Mise en scène judiciarisée où le dirigeant est invisibilité 
- Le dirigeant ne parle pas / apparaît peu
- La matinée s'achève sur une 1 "grosse affaire"

Deuxième audience : 

Audience moins théâtralisée / Breaking moins lourd
Très intéressante car plus l'impression d'assister au jugement en train de se faire

Troisième audience

Me sens + claire 
Sentiment de mieux distinguer
Un peu plus à l'aise
Moins dans le brouillard

[Je note mes premières intuitions sociologiques]

Cinquième audience

Note rajoutée a posteriori : Je regrette pas du tout d'être venue. C'était génial!

C'est pas évident de tenir un journal de terrain.
Je commence à me familiariser avec le contexte, à sentir quelques implicites. 
Par rapport à ma première fois, je vois moins les choses de façon surplombante, comme m'échappant. 
J'arrive à voir la récurrence des choses. 
Aujourd'hui, beaucoup de fous rires! C'est cool ! Vraiment l'huissier me fait trop rire. 
Pas mal de frissons et d'émotions ce matin ... surtout quand discours des salarié·es
Aujourd'hui, grosse affaire. Oulala...d'un coup, y a un max de monde à la barre. J'ose à peine lever les yeux !

[Je fais un récapitulatif de mes intuitions sociologiques]

Sixième audience

"Ça va être une audience sympa" dixit le président de l'audience. 
Effectivement, j'aime bien ce juge. Bon feeling. 

Alors aujourd'hui c'était un peu difficile. J'étais dans un bad trip avant d'arriver (psychologiquement fragile car plein de colère!). Mais après avoir pris une bonne dose de ressue dans le métro et avoir été super bien bien accueillie, mon terrain aujourd'hui me fait du bien. 

C'est Sandrine aujourd'hui comme greffière. Cool :-) 

J'aime beaucoup les FINPO.
Les FINPO sont longues ! mais je commence à tirer les fils et à apercevoir une once d'analyse sociologique...

Septième audience

Aujourd'hui je suis arrivée en retard !! 10 min
Pour retrouver l'audience, c'est la secrétaire du tribunal qui s'est proposée de m'accompagner jusqu'à la salle. Elle m'a fait rentrer et je me suis assise au fond. 
J'ai bien aimé ma place sur les bancs du fond...ça donne une autre perspective!

Vraiment intéressant ce matin ! De "jolies" affaires sont jugées. 

9h22 En fait, je suis un peu perturbée là car j'ai plein de trucs en tête que je n'arrive pas à noter. 

J'ai eu quelques regards complices avec la juge assesseur (une femme que j'ai déjà vue) par rapport à la procureure. Regards complices du genre "Ouais d'accord"

Les audiences sont un théâtre. Un théâtre où on rigole, on a des crises de rire mais aussi où se jouent des drames. 
On rigole beaucoup plus quand on est "entre nous": en gros, quand il n'y a pas les dirigeants dont l'affaire est jugée. 

10h38
Regard complice avec Sandrine sur le fait que la proc. signale qu'elle n'a pas de tableau ...! Du genre elle yoyote la miss MDR :-)

Neuvième audience

19h06 - Feedback
L'ambiance était "bizarre"...je ne me suis pas sentie en terrain familier. C'était effectivement la première fois que j'étais avec les juges de l'audience de ce matin et le juge Marc n'était pas quelqu'un des plus "drôles"/sympathiques.
De toute façon, d'emblée, le président de la cour m'avait annoncé avant l'audience que ça n'allait pas être 1 audience très intéressante. 

En fait, cette audience, même si pas fun je trouve (a posteriori et même sur le moment je me le suis dit) que j'ai pu saisir des subtilités de bienséance que je n'avais pas encore appris. 

Dixième audience : 

Un peu fatiguée aujourd'hui. Toujours malade (yeux et sinus infectés et ça n'en finit pas!) et mon grand-père est décédé. 

Ça me rend heureuse mon terrain. ça me fait du bien. En plus, l'accueil est chouette. 

Aujourd'hui, je rencontre un nouveau président de cour: le juge Richard.