Tous les articles par Virginie Blum

1917 : une femme met en liquidation sa boutique de chapeaux

Sommaire

  1. Des mutineries au Front, des grèves à Lyon
  2. Une boutique de chapeaux au coeur de la Presqu’île
  3. Soeur et épouse d’héros militaires
  4. Une fin de vie chez les Soeurs Franciscaines

Alice Rivaud a 27 ans lorsqu’elle écrit le 13 septembre 1917 au tribunal de commerce de Lyon pour déclarer la liquidation judiciaire de son commerce :

20160304_112628
CC Virginie Blum

Messieurs

La soussignée Alice Rivaud, fabricante de chapeaux, demeurant à Lyon, 12 rue Grenette, a l’honneur de vous exposer:

Que par suite des difficultés résultant de la situation actuelle, de l’impossibilité où elle se trouve de se procurer des matières premières et de l’augmentation du prix de la main d’oeuvre, elle se trouve dans l’impossibilité de faire face à ses échéances et se voir dans la pénible nécessité de déposer son bilan.C’est pourquoi elle vient à vous et vous prie de bien vouloir lui accorder le bénéfice de la liquidation judiciaire en conformité de la loi du 4 mars 1889. Et vous ferez justice. Alice Rivaud.

Continuer la lecture de 1917 : une femme met en liquidation sa boutique de chapeaux

Journée d’études « Les faillis et leur devenir. Comment survivre à la faillite à la Belle Epoque ? »

A l’Université Catholique de Louvain, va se tenir le mercredi 29 mars 2017, une journée d’études organisée par Emmanuel DebruyneGauthier Godart & Elise Rezsöhazy sur « Les faillis et leur devenir. Comment survivre à la faillite à la Belle Epoque? » Une belle initiative en perspective. Continuer la lecture de Journée d’études « Les faillis et leur devenir. Comment survivre à la faillite à la Belle Epoque ? »

5 août 1916 : quand le fait de guerre pardonne la faillite

Le 5 août 1916, le gouvernement d’alors vote une loi relative à la réhabilitation des faillis qui ont fait l’objet d’une citation à l’ordre de l’unité militaire à laquelle ils appartiennent. L’arrêté de promulgation est pris quelques mois plus tard, le 26 octobre 1916. Continuer la lecture de 5 août 1916 : quand le fait de guerre pardonne la faillite