Epigraphe – André Gide

Pourtant je tiens à dire ici, d’abord, pour tempérer quelque peu les critiques qui transparaissent dans mes récits, que ce qui m’a peut-être le plus frappé au cours de ces séances, c’est la conscience avec laquelle chacun, tant juges qu’avocats et jurés, s’acquittait de ses fonctions. J’ai vraiment admiré, à plus d’une reprise, la présence d’esprit du président et sa connaissance de chaque affaire; l’urgence de ses interrogatoires; la fermeté et la modération de l’accusation; la densité des plaidoiries, et l’absence de vaine éloquence; enfin l’attention des jurés. Tout cela passait mon espérance, je l’avoue; mais rendait d’autant plus affreux certains grincements de la machine.

André Gide



Citer ce billet
Virginie Blum (2017, 16 juin). Epigraphe – André Gide. _contre Entreprendre|. Consulté le 27 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/mjbs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.