#5 : la fauconnière

Discussion avec un conseiller en création d’entreprise rencontré lors d’un forum.  Il a accepté de me livrer son point de vue sur l’échec d’une entreprise qu’il a accompagné.

Bref. Rendez-vous pris pour 9h. J’arrive avec quinze minutes d’avance. Une secrétaire m’invite à patienter sur une chaise dans le couloir. Je regarde ma montre. J’enlève mon manteau, mon bonnet, mon écharpe, mes gants, la ceinture de mon manteau. Je regarde ma montre. Bon, ça fait 1 minute de plus. Je croise les jambes. Je prends mon téléphone pour vérifier si j’ai reçu des messages. Non, pas de messages. Je prends mon sac et fais le tri des bouts de papier. Je regarde ma montre. 7 minutes de plus.

Il arrive, passe devant moi, rentre dans son bureau et ferme la porte derrière lui. 3 minutes plus tard, il ouvre la porte, me regarde et me dis “Virginie?”. Je lui montre mes plus belles dents, me lève. On se serre la main. Il m’invite à entrer et m’asseoir. Là, je reprends toutes mes affaires, mon manteau, mon bonnet, mon écharpe, mes gants et la ceinture de mon manteau.

Une fois installés, il m’explique le pourquoi, le comment, le qui, le où, le laquelle et le lequel, le quand. Moi, je dis des oui en hochant de la tête. Je souris. Je prends des notes (ou pas). Je vérifie 8 fois que mon dictaphone enregistre.

Et au bout d’une heure trente d’entretien, il me demande ce qui m’intéresse dans l’échec.

Je lui réponds : “la manière dont le tribunal prend en charge les entreprises défaillantes”.

Il me répond : “ça sert à rien! Ce sont tous des rapaces ! Il sont là avec leurs griffes (en mimant le geste)“.

Je me dis: “OK 😕 Je fais quoi ? J’investis dans un gant de fauconnerie ?!”

big-6058688da

breƒ. je fais une thèse de sociologie sur les faillites d’entreprises.

 

Crédit photo : http://club.ados.fr/asinastra/personnages-feminins-12461/photo/fauconniere-605868.html
Pour citer cet article : "#5 : la fauconnière" par Virginie BLUM. Publié sur _contre-Entreprendre|, le 15/10/2016. Lien : https://centreprendre.hypotheses.org/1781.

 


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.