« pourquoi avoir choisi les faillites d’entreprises comme sujet de thèse »

Pas plus tard qu’hier, c’est mon voisin qui me posa la question et il va sans dire qu’il n’était pas le premier ! L’interrogation est tout à fait légitime car on peut se l’avouer, les faillites d’entreprises comme objet d’étude, il y a plus sexy ! …et moins morbide ! Continuer la lecture de « pourquoi avoir choisi les faillites d’entreprises comme sujet de thèse »

Epigraphe – André Gide

Pourtant je tiens à dire ici, d’abord, pour tempérer quelque peu les critiques qui transparaissent dans mes récits, que ce qui m’a peut-être le plus frappé au cours de ces séances, c’est la conscience avec laquelle chacun, tant juges qu’avocats et jurés, s’acquittait de ses fonctions. J’ai vraiment admiré, à plus d’une reprise, la présence d’esprit du président et sa connaissance de chaque affaire; l’urgence de ses interrogatoires; la fermeté et la modération de l’accusation; la densité des plaidoiries, et l’absence de vaine éloquence; enfin l’attention des jurés. Tout cela passait mon espérance, je l’avoue; mais rendait d’autant plus affreux certains grincements de la machine.

André Gide

Jean-Clément Martin, historien, professeur émérite à Paris I-Panthéon Sorbonne

CC Jean-Clément Martin

 

Jean-Clément Martin, vous êtes connu et reconnu comme historien spécialiste de la Révolution. Par contre, votre travail de doctorat, soutenu en 1978, qui portait sur les faillites d’entreprises à Niort et dans les Deux-Sèvres est beaucoup moins médiatique.

Continuer la lecture de Jean-Clément Martin, historien, professeur émérite à Paris I-Panthéon Sorbonne

pourquoi « Ma thèse en Faillite ! »

Il était une fois une thèse de sociologie sur les faillites d’entreprises…la mienne. Ouais pas très sexy comme sujet me direz-vous ! Après un baccalauréat STI Arts Appliqués, un an en classe préparatoire à l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, une césure, puis une licence et un master en sociologie, je me suis lancée candide et naïve dans ce vaste sujet loufoque.

Et cette thèse eut tout un lot d’humour gras, de satire, d’absurde, de provocation et vécut…non, elle vit encore parce que je ne l’ai pas encore fini 🙂 (bientôt bientôt)

Continuer la lecture de pourquoi « Ma thèse en Faillite ! »