Face à des situations où la plupart des acteurs font prévaloir sur une activité sociale un regard qui la naturalise, le sociologue, en posant un certain type de questions, peut faire réapparaître l’arbitraire et l’indétermination que cette naturalisation a niés. De même, lorsque les acteurs problématisent déjà une activité sociale mais le font, pour l’essentiel, à partir d’attendus naturalistes, le sociologue peut, par sa façon de mettre en question, faire resurgir la dimension sociale qui a été occultée et montrer ainsi le caractère partiel ou erroné des raisonnements tenus […]. On notera toutefois que dans les deux cas, réussir un pareil décalage nécessite de commencer par faire l’effort de s’affranchir des définitions toxiques de l’activité examinée et de ses interprétations « naturelles ». C’est en ce sens que l’on peut dire de l’esprit de la sociologie qu’il n’est ni spéculatif, ni purement descriptif, mais critique. Il exige du chercheur la capacité à faire de certains réalités sociales les problèmes qu’elles ne sont pas aux yeux des acteurs concernés, ou qu’elles sont mais d’une manière qui méconnaît leur nature sociale.

  Cyril Lemieux

1916 : une femme commerçante dans la Grande Guerre

1916. bertheLes femmes ont remplacé les hommes dans les champs. Pendant qu’à la campagne, elles ont pris la chefferie des exploitations agricoles, dans les villes, les femmes sont devenues « munitionnettes » ou conductrices et receveuses de tramway. Mais d’autres, aussi, sont commerçantes, comme Berthe Emilie Prémillieux. Continuer la lecture de 1916 : une femme commerçante dans la Grande Guerre

Pour une une approche renouvelée de la défaillance d'entreprises : une analyse sociologique des liquidations et redressements judiciaires